La ferme et le jardin - Les Tours de Merle

La ferme et le jardin

La ferme, construite au pied du rocher de Merle, vous introduisent dans l'univers des paysans du XIVème siècle. Vous y découvrirez à la fois une habitation typique d'un village médiéval. 

La maison mixte 

La ferme se présentait sous deux niveaux réservés à l'homme et à l'animal :

> "le haut-bout" servait d'habitat et de grenier à céréales ; 
> "le bas-bout" était réservé à l'animal et à l'outillage.

  

La couverture de la ferme était en chaume, alors que pour l'étable, elle était en bardeaux de châtaignier, fixés à la ficelle de chanvre.

Tous les animaux domestiques faisaient l'objet d'un élevage et leur reproduction était surveillée. Les races ont beaucoup évolué depuis le Moyen-Âge, du fait des sélections et des croisements. On ne sait pas vraiment quelles étaient les races existantes, mais d'après les ossements, les bovins, moutons, porcs, chevaux et les animaux de la basse-cour étaient tous plus petits qu'aujourd'hui.

Le Jardin en terrasse   

En fin de visite, le Jardin de Merle vous offre ses senteurs. Il met en évidence la flore culinaire, médicinale, textile et tinctoriale du Haut Moyen Age à nos jours. Outre les fruits, légumes et autres aromates et condiments, les jardins médiévaux comportaient une flore ancestrale qui permit de développer des variétés actuelles. Toutes les plantes avaient alors une utilité.

Le parc de Merle est, quant à lui, jalonné d'arbres fruitiers, noisetiers, noyers, pommiers et vignes...  

Le Jardin en terrasse a été récemment repris et vit les prémisses de sa valorisation au sein du site. Situé en bord de rivière à proximité des vestiges d'un ancien moulin, il permet de prolonger la promenade aux Tours de Merle de façon plus bucolique et en s'écartant légèrement des sentiers principaux. Il s'offre à vous en fin de visite, avec sa fraîcheur, ses parfums et la diversité de sa végétation.